Idées infos : bibs, epn

veille, réflexions, liens, lectures…

Archive for the ‘Internet mémos, trucs’ Category

Simply Google

INFOS TIC

tOUT gOOGLE !!

http://www.usabilityviews.com/simply_google.htm

MEMO RECHERCHE WEB

MEMO pour faire des recherches sur le web

d’après : http://urfist.univ-lyon1.fr/risi/outils.htm
Annuaires mondiaux
About.com
Librarians’ Index to the Internet

Annuaires francophones
AOL.FR
Enfin
Francité
Club-internet
INDEXA
Nomade
Souany
Sympatico
Moteurs de recherche mondiaux
AllTheWeb
AltaVista
Google
HotBot
Netscape Search
Overture
Pure Search
eoma
Thunderstone
UJIKO
Moteurs de recherche francophones
Abacho
Caloweb
HotBot France
Mirago
Voila
Listes de discussion et groupes de News
eGroups
Foorum.fr
Francopholistes
Recherche dans les groupes de News
Google Groups
Voila Newsgroups
Méta-moteurs en ligne
DogPile
eo.st
ixquick
Kartoo
MetaCrawler
OneSeek
qbSearch
Query Server
Recherche.fr
SearchWiz
Turbo10
Vivisimo
Encyclopédies
Wikipedia
http://agora.qc.ca/encyclopedie.nsf

Les quotidiens
FP Médias francophones
internet Public Library
Les journaux sur le Web
Le kiosque en ligne

MEMO INFO WEB

MEMO de ce que l’on recherche sur le web : pourquoi ? quoi ? comment ?

Pour quoi faire ?

  • Des services de communication et d’information
    Courrier électronique ou mail : entre particuliers, associations, groupes divers
    Support de publicité
    Services : ventes, achats, réservations, horaires
  • Outils professionnels ou de loisirs
    Outils informatiques (logiciels,…)
    Jeux
  • Recherche d’information et de documentation
    pour des besoins personnels (culture générale, curiosité)
    pour des besoins professionnels.

Comment ? Les outils de recherche

Outils humains

Outils automatiques : robots et moteurs de recherche

  • Moteurs généralistes
    Ce sont des bases de données alimentées automatiquement par des logiciels robots qui parcourent régulièrement l’Internet pour indexer les documents. Intéressants pour une recherhce sur un sujet fin, peu traité ou nouveau ou difficile à repérer avec les outils “annuaires”.
    Leur point fort : le volume des donénes signalées. On peut effectuer des recherches avancées (booléenne)
    Altavista – Google – Excite
  • Méta-moteurs
    Des supra moteurs qui recherchent sur plusieurs moteurs à la fois : Kartoo…
  • Moteurs de recherche d’images
    Altavista images – Google Images

Quelle info ?

  • Des informations “fixes”
    documents “textes”
    images
    sons
    programmes
  • Des informations circulantes
    messages échangés dans les listes de diffusion et les forums
  • Des bases de données
    Fichiers informatiques
  • Très importante en nombre
  • Très diverse : sites institutionnels ou personnels
  • Couvrant tous les domaines
  • Pas de fiabilité ni de validation de l’information

MEMO POUR TELEPHONER VIA LE WEB

  1. Quoi ?
    La téléphonie par IP (c’est par la transmission de la voix sur les réseaux informatiques grâce au Protocole Internet) est plus simple qu’il n’y paraît.
  2. Quel matériel ?
    Un ordinateur multimédia, c’est-à-dire possédant une carte son, des hauts-parleurs intégrés ou pas ou encore un casque fera l’affaire et un micro.
  3. Connexion Internet : une liaison Adsl est recommandée.
    Un logiciel de téléphonie, par exemple : Skype.
    Pour chacune des personnes désirant téléphoner.
  4. Comment installer le logiciel de téléphonie par IP sur l’ordinateur ?
    Aller sur le site : www.skype.fr et cliquer sur le lien hypertexte « download it» (le télécharger en français).
  5. Une autre page web s’ouvre et cliquer sur « download lastest version » (télécharger la dernière version).
  6. Une fenêtre s’ouvre « téléchargement de fichier » et vous demande si vous voulez ouvrir ou enregistrer le fichier Skype-beta.exe . Faire : enregistrer.
  7. Une autre fenêtre s’ouvre à un emplacement dans votre ordinateur : choisir un dossier facile à se souvenir.
  8. Quand le téléchargement est terminé. Aller dans le dossier en question et ouvrir le fichier en cliquant dessus pour commencer à installer Skype sur l’ordinateur en suivant les instructions.
  9. Comment paramétrer Skype ?
    1.Créer un compte d’utilisateur.
    Dans la fenêtre « Connexion à Skype », cliquer sur « Je voudrais créer un compte Skye » et faire « suivant ». Une autre fenêtre s‘ouvre :
    2. Créer un compte Skype. Remplir les champs : - Choisir votre pseudo, rétaper le mot de passe, adresse e-mail (pas obligatoire), cocher : oui, j’ai lu et approuvé la licence pour l’utilisateur Skye - il n’est pas nécessaire de cocher la case : envoyez-moi des informations sur les novelles versions - cocher la case : sauvegarder les historiques de mes contacts, appels et mes messages - cliquer sur terminer
    3. Votre profil utilisateur
    Renseigner : pseudo, nom complet et e-mail (sur internet, un conseil : éviter les noms de famille, les adresses réelles et les numéros de téléphone). Cliquer sur : mettre à jour
  10. Comment utiliser Skype ?
    Rentrer les contacts des personnes à contacter :
    Outils/ajouter un contact : écrire les pseudos des contacts, puis cliquer sur : Terminer
    Vos amis doivent en faire de même
    Une fenêtre s’affiche sur l’onglet « démarrer » Vous avez 1 ou 2 ami connecté…
    Cliquer sur le logo « décrocher le combiné » pour lancer un appel
    Ou : Appel/appeler un contact et cliquer sur le contact choisi.
  11. Comment créer une conférence ?
    Outils/créer une conférence. Une fenêtre s’ouvre « Démarrez une conférence »
    Choisir un nom de conférence et y ajouter 4 personnes de la liste de contacts en cliquant dessus, puis en cliquant sur « ajouter » puis sur « Démarrer».
    Une fenêtre s’ouvre avec les photos en surimpression noire et leur pseudo ainsi que leur statut : en attente, en cours… etc…
    Il est également possible d’inviter un ami qui appelle à rejoindre à la conférence. Pour cela, celui qui a créé la conférence est considéré diriger la conférence, il doit rajouter cet utilisateur en suivant l‘étape ci-dessus. Ou encore, cliquer sur la personne qui appelle dans la liste des contacts : clic droit, et cliquer sur « Inviter à la conférence ».
  12. Comment retrouver son mot de passe ?
    Remplir le formulaire sur le site de skip (www.skipe.com) et un nouveau mot de passe sera envoyé dans la mesure où une adresse électronique aura été renseignée à l‘inscription. Sinon, il est nécessaire de procéder de nouveau à une inscription.

Bon à savoir
Skype est protégé. Les appels sont cryptés. Il n’est pas possible d’intercepter vos échanges vocaux.

Mémo Liste de diffusion

Mémo pour s’abonner à des listes de diffusion

  1. Quoi ?
    Une liste de diffusion permet d’échanger des messages électroniques (ou mail, mèl, e-mail ou courriel) sur un thème donné entre des abonnés.
  2. Pourquoi ?
    Pour se tenir au courant d’un sujet. Il existe de nombreuses listes de diffusion sur tous les sujets sur Internet.
  3. Lesquelles ?
    Listes modérées : un modérateur décide ou non de répercuter les messages reçus aux autres abonnés. Ce cas est souvent intéressant quand les messages sont nombreux pour veiller à la qualité des échanges.
    Listes non modérées : pas de modérateur, tous les messages envoyés sont alors reçus par tous.
  4. Où les trouver ?
    Principaux moteurs de recherche de listes de diffusion en français :
    Annuaire de listes de diffusion francophones http://www.cru.fr/listes
    Francopholistes : http://www.francopholistes.com/
  5. Comment ça marche ?
    Chaque liste a une adresse électronique.
    Chacun écrit des messages électroniques à l’adresse électronique de la liste, laquelle redistribue ces messages à tous les abonnés de la liste.
    On peut répondre ou pas aux différents messages reçus.
    Il y a deux sortes de listes :
    1.Les listes gérées manuellement : une personne lit les demandes d’abonnement et ajoute manuellement les abonnés à la liste.
    2. Les listes gérées automatiquement (la plupart du temps). Les demandes d’abonnement comme tous les autres messages sont adressés à l’adresse électronique d’un automate (le serveur de la liste) qui les transmet aux abonnés de la liste.
    L’expéditeur des messages est donc toujours la liste de diffusion (adresse de la liste et non adresse de l’administrateur ou du modérateur) et non la personne qui a écrit le message.
    Pour recevoir les messages d’une liste de diffusion,
    on doit s’abonner à cette liste.
  6. Comment s’abonner ?
    Généralement 2 méthodes :
    Compléter le formulaire ou les zones à renseigner et valider.
    Par exemple : sur http://listes.cru.fr/wws/ , choisir une liste
    Il suffit d’inscrire son adresse de messagerie sur cette page (liste de diffusion des bibliothécaires) et de se laisser guider : http://listes.cru.fr/wws/subrequest/biblio-fr
    Envoyer par courrier électronique des commandes précises au serveur de liste en suivant le mode d’emploi de chaque liste.
  7. Comment confirmer son abonnement ?
    Quelques instants plus tard un message de bienvenue généré automatiquement apparaît dans votre boîte aux lettres (ou dossier de réception) de votre logiciel de messagerie. On vous demandera de confirmer votre inscription en faisant « Répondre » sur ce message.
    Il est recommandé de garder ce premier message.
    Explication : Comme c’est un automate qui gère la liste, il s’agit d’expédier une commande selon un format donné à cet automate. Ces commandes permettent de s’abonner et de se désabonner, elles sont envoyées à une adresse différente de celle de la liste.
    Exemples de commande : SUBSCRIBE liste votre.nom (abonnement à une liste)
    SIGNOFF liste (résiliation à une liste)
  8. Que faire ensuite ?
    Vous n’avez plus qu’à surveiller votre boîte aux lettres électronique qui ne tardera pas à se remplir.
    Si vous souhaitez envoyer des messages, vous les adressez à l’adresse de la liste : vos messages seront lu par des centaines de personnes ou même davantage.
  9. Trucs et astuces
    Vider (supprimer les messages lus et inutiles) régulièrement sa boite aux lettres
    Garder et ranger les messages importants dans des dossiers.
    Pour ne pas être submergé par les messages (plus de 10 par jour par liste très souvent), créer une règle de courrier par liste pour recevoir les messages dans différents dossiers.
  10. Comment se désabonner à une liste ?
    Retrouvez le message de bienvenue de la liste (que vous avez gardé précieusement), il contient souvent la méthode à utiliser. Si vous ne retrouvez plus ce message, il faut retrouver l’adresse électronique de l’automate qui vous a inscrit à la liste (par exemple sur le site des listes francophones : http://listes.cru.fr/wws/, vous pouvez chercher votre liste qui vous l‘indiquera), il vous suffira de cliquer sur la commande « désabonner » et de remplir la zone : « votre adresse mail » ou autre indication de ce type et de valider. Ou bien, il vous faut suivre le mode d’emploi de la liste.
    Dans l’un et l’autre cas : vous envoyez à l’automate de gestion de listes un message contenant la commande de désabonnement.

Mémo pour recevoir du courrier électronique : à quoi servent les protocoles ?

  1. Qu’est-ce qu’un protocole ?
    Les protocoles de courrier sont un ensemble de règles qui définissent les formes des messages, entêtes, messages d’erreur.
  2. A quoi ça sert ?
    Les protocoles permettent à deux systèmes informatiques différents de se comprendre et donc de communiquer. Ce qui permet les échanges de courrier à grande échelle : sur le réseau mondial de l’Internet.
  3. Comment ?
    En établissant des normes pour permettre les échanges des messages de courrier entre :
    La boîte aux lettres : le logiciel de messagerie
    Le bureau de poste restante, appelé serveur POP
    Le bureau d’expédition, appelé serveur SMTP
    Cet échange s’effectue en deux étapes :
    La relève du courrier : le logiciel de messagerie de l’utilisateur demande ses messages ou mails à la poste restante (serveur POP) et cela s’effectue selon le protocole POP,
    L’expédition des messages : le logiciel de messagerie de l’utilisateur envoie ses messages au bureau d’expédition (serveur SMTP) qui les expédie aux destinataires, cela s’effectue selon le protocole SMTP.
  4. Définitions
    SMTP (Simple Mail Transport Protocol) : protocole qui met en communication deux serveurs : celui qui envoie un courrier et celui le reçoit. Le protocole SMTP précise le format des adresses des utilisateurs, des champs des courriers (expéditeur: De:, destinataire: A:, copie à : CC:,..), …
    POP3 (Post Office Protocol) Le protocole POP3 permet de récupérer les messages sur un serveur.
    IMAP (Interactive Mail Access Protocol) est un autre protocole moins utilisé que POP qui est plus complexe et offre plus de possibilités (gestion de plusieurs accès simultanés…)
    Le SMTP envoie vos messages et POP3 vous les remet.
  5. Où les trouve-ton ?
    Votre fournisseur d’accès à Internet (FAI) donne pour chaque adresse électronique, un compte POP et un nom de SMTP. On peut avoir plusieurs SMTP pour une même adresse électronique ou Email.
  6. Comment configurer son logiciel de messagerie avec les protocoles POP et SMTP ?
    Les indiquer au moment de la configuration d’un compte (sans erreurs) en renseignant les zones indiquées.
    Pour connaître le nom des serveurs Pop et Smtp : les demander à votre FAI (parfois certains les indiquent au moment de la création du compte sur le site Web du serveur)
    Avantages : rapidité de réception, d’envoi et de tri. Economie du coût de connexion (si on n’a pas un forfait illimité ou le haut débit)
    Inconvénient : cela ne peut se faire qu’à partir de l’ordinateur où se trouve votre logiciel de messagerie configuré ainsi.
  7. Les Webmails pour recevoir du courrier sans logiciel de messagerie
    Sur le Web par la page Web du serveur d’un fournisseur d’accès à Internet (FAI) : vous pouvez créer une adresse de messagerie (ou boîte aux lettres, ou compte de messagerie) et l’on ne vous demande que le nom de votre adresse électronique et votre mot de passe.
    Avantages : simplicité d’utilisation, pas de configuration à faire. De n’importe quel endroit de France et du monde, avec un ordinateur connecté à Internet, vous pourrez avoir accès à votre courrier par la page Web du serveur de votre FAI.
    Inconvénient : nécessité de rester connecté à Internet.
    FAI offrant gratuitement des boîtes aux lettres : Free (http://www.free.fr/), Tiscali (http://www.tiscali.fr/), Hotmail (http://www.msn.fr/newhotmail/Default.asp?Ath=f), Caramail (http://www.caramail.lycos.fr/), Club-Internet (http://flashmail.club-internet.fr/), Voilà (http://www.voila.fr/), La Poste (http://www.laposte.fr/)…
  1. MEMO pour ICQ Lite en français…pour débuter…
  2. Téléchargez le logiciel ICQ http://www.icq.com/download/
    Ou sur http://www.memoclic.com/data/messagerie_i/messagerie_i_327.php
    Après avoir lu l’intro (pratique pour ceux qui ne connaissent pas !)
  3. Cliquer sur : ICQ Lite in langages : Français, pour avoir la version légère d’ICQ
  4. Une page web de téléchargement s’ouvre : cliquer sur : Download Now Free download 2.79 MB et sur votre type de liaison Internet
  5. Une fenêtre s’ouvre « téléchargement de fichier » et vous demande si vous voulez ouvrir ou enregistrer le fichier icq4setup.exe . Faire : enregistrer.
  6. Une autre fenêtre s’ouvre à un emplacement dans votre ordinateur : choisir un dossier facile à se souvenir.
    Quand le téléchargement est terminé. Aller dans le dossier en question et ouvrir le fichier icq4setup.exe en cliquant dessus pour commencer à installer ICQ sur l’ordinateur en suivant les instructions.
    Fermer toutes les applications (sinon vous pourriez avoir un message d’erreur (Fatal Exception)
  7. Dès le téléchargement terminé, enregistrez-vous en suivant les instructions qui s’affichent immédiatement à l’écran.
  8. Une fenêtre s’ouvre : Welcome to ICQ : choisir New ICQ# - I world like to registrer and receive a new ICQ# et cliquer : Next
  9. Une autre fenêtre fenêtre s‘ouvre : ICQ Registration Izard (Version 98a Beta, DII 1.07) : User Type Registration. Please registrer me. Choisir LAN user en Connection Type et « I am not behind a firewall or proxy » ou « I am behind a firewall or proxy »selon le cas ou encore Modem User. Cliquer sur : Next.
  10. Une autre fenêtre s‘ouvre :ICQ registration Wizard(Version 98a Beta, DII 1.07) : We recommend you enter the following détails so that you can be easily found by oser users.
    Choisir : Regulars Users, puis : l’e-mail, le pseudonyme, le prénom et le nom.
    Cliquer sur : Next
  11. Une fenêtre s’ouvre ICQ registration Wizard(Version 98a Beta, DII 1.07) : Optional détails : ville, pays, âge, male ou female, etc… Ces zones ne sont pas obligatoires. Cliquer sur : Next
  12. Une fenêtre s’ouvre ICQ registration Wizard(Version 98a Beta, DII 1.07) :
    To improuve our products and increase its efficiency, Mirabilis continuously studies the varions ways our programme is being used.
  13. On peut choisir ou pas de répondre. Cliquer sur : Next
  14. Une fenêtre s’ouvre ICQ registration Wizard(Version 98a Beta, DII 1.07) :
    Password protection : choisir un mot de passe et le confirmer.
  15. Vous pouvez choisir ou pas les options suivantes (être vu en ligne et pouvoir être contacté, ou si vous voulez l’autoriser ; publier une page sur le web concernant ces données ; et ne pouvoir voir l’adresse IP). Cliquer sur : Next
  16. Une fenêtre s’ouvre ICQ registration Wizard(Version 98a Beta, DII 1.07) : Registration Status : un n° ICQ est en cours d’attribution :
    Cliquer sur : Next
  17. Il est recommandé de conserver ce n° ainsi que votre mot de passe à un endroit facile à se souvenir.
    Le cas échéant, on vous demandera de noter le SMTP (voir pour plus d’explications, voir la fiche « Je reçois du courrier électronique : les protocoles POP et SMTP ».
  18. Suit un message de Congratulations ! Et un mode d’emploi succinct des principales étapes que voici :
  19. Ajouter les contacts (les noms et pseudo de vos amis)
    Cliquer sur le nom de la personne avec laquelle on souhaite « causer » et qui s‘affiche dans la partie «En ligne« pour : envoyer un message, proposer un chat ou une requête de transfert.
  20. Une icône apparaît près de celui qui envoie une demande. Il suffit de cliquer sur son nom pour répondre.
  21. Pour ajouter vos amis :
    Cliquer sur « Ajouter », le plus simple étant de les retrouver par le n° ICQ qu’ils vous auraient envoyer au préalable (par mail par exemple).
    Bon chat !